Les avantages de la consommation de vin bio

Les avantages de la consommation de vin bio

La santé est un don que chaque être vivant essaie de préserver chaque jour par diverses actions. L’alimentation est la toute première action menée dans ce sens. L’être humain en particulier possède un goût très développé. Les productions naturelles sont diversement transformées pour avoir un goût plus précis et plus onctueux. Tel est le cas du raisin qui est transformé en vin. Il existe différents types de vin selon la méthode de transformation. Il est tout de même conseillé de consommer du vin bio pour profiter de ses avantages.

Consommer du vin élaboré avec des raisins bio

Consommer du vin bio, c’est d’abord l’assurance de consommer du vin établi à parti du raisin naturel et bio. Le vin bio est fabriqué à partir de raisins et n’utilise presque pas de produits chimiques artificiels tels que les pesticides et les herbicides. En effet, l’ensemble du processus (du vignoble à la production) repose sur un mode de production durable sur le long terme. Cela implique la mise en œuvre d’une série de technologies respectueuses de l’environnement visant à protéger ou à augmenter la biodiversité et la fertilité des sols.

Il est alors privilégié l’utilisation des ressources naturelles de manière responsable et en évitant l’utilisation d’agents chimiques ou d’autres substances toxiques. L’ensemble du processus est contrôlé par l’organisme chargé de certifier la source, la nature et la quantité des matières premières, additifs et autres éléments impliqués dans la mise en bouteille en production. Dans les centres de culture pour le vin bio, les raisins ne sont donc réellement pas cultivés avec des pesticides chimiques nocifs. Grâce au contrôle de l’organisme de la certification, chaque vin avec l’étiquette bio a réellement une vinification saine.

crédit : pixabay

Une implication pratiquement nulle de sulfite

Le sulfite fait indication au dioxyde de soufre, qui est un conservateur très utilisé dans la fabrication du vin en raison de ses propriétés antibactériennes. À moins que vous ne souffriez d’asthme sévère ou que vous manquiez des enzymes nécessaires pour décomposer les sulfites dans votre corps, il est généralement sûr de consommer des sulfites. Autrement, cette substance pourrait s’avérer nocive pour un grand nombre de consommateurs. En effet, l’asthme n’est pas une pathologie rare au sein de la société.

La fermentation alcoolique du vin bio est principalement réalisée à l’aide de levures locales naturellement présentes dans le jus de raisin, et aucune levure sélectionnée n’est ensuite ajoutée. La quantité de sulfite utilisée dans le processus de vinification est strictement contrôlée et revue totalement à rabais. De plus, la mise en bouteille ne peut pas se faire uniquement dans des récipients en verre neufs ou déjà utilisés pour du vin bio. Le vin bio constitue donc par ces mesures, une boisson pour tous sans exception.

Une consommation de sucre artificielle réduite

Toute douceur perçue dans le vin peut provenir de sucres naturels et artificiels. La teneur en sucre naturel ou ajouté du vin déterminera la teneur finale en alcool du vin. Cela motive le vigneron à ajouter du sucre pendant le processus de brassage pour atteindre le niveau d’alcool souhaité. Il s’agit d’un procédé de vinification appelé chaptalisation dont le seul but est d’augmenter la teneur en alcool. Dans le vin bio, il est uniquement autorisé le sucre naturel contenu dans le raisin.

Dans le même temps, le vigneron peut également ajouter du sucre pour couvrir les défauts de saveur causés par l’utilisation de raisins de mauvaise qualité. Lorsque le vigneron ajoute du sucre en plus du sucre naturel du raisin, le produit final est sucré. Quelle que soit la qualité du raisin bio, le vigneron n’utilisera pas d’additifs comme le sucre raffiné, l’acide sulfurique ou encore des agents de clarification. Par ailleurs, le but de la vinification biologique est la favorisation de la biodiversité dans l’environnement.

Une préservation de la santé humaine et environnementale

Les viticulteurs bios doivent utiliser des produits d’origine naturelle tels que le dioxyde de soufre ou le sulfate de cuivre pour prendre soin de leurs vignes. Par conséquent, le vin biologique ne contient pas d’additifs chimiques et, en raison de sa faible teneur en soufre, les substances nocives peuvent être limitées. C’est une bonne nouvelle pour le corps humain qui n’aime pas les produits synthétiques. Grâce à cette préservation, des vignes et des raisins, le mal de tête ressenti après la consommation d’une quantité donnée de vin n’existe pas avec les vins bios.

L’emploi des produits chimiques affecte négativement le sol. En effet, l’équilibre du pH du sol se voit altérer avec la présence permanente des éléments contenus dans les pesticides et insecticides. Ces produits, aspergés sur les raisins, ne distinguent pas les bonnes herbes et les insectes indispensables à la bonne santé de sols. Tout est tué et pollué. Les eaux souterraines se retrouvent infectées suite aux pluies qui transportent ces produits. Le raisin vin bio est cultivé sans la moindre utilisation des agents destructeurs de la nature. La consommation de ce vin constitue un geste écologique.

Pour continuer votre lecture