La culture du chanvre en France : tout savoir sur sa légalité

La culture du chanvre en France : tout savoir sur sa légalité

L’état français est encore prudent quant à la consommation du cannabis, mais force est d’admettre que la France est quand même le deuxième producteur mondial de chanvre industriel après la Chine. Le pays a établi la différence entre le chanvre industriel et le chanvre récréatif (cannabis) or, à part le teneur en THC, la molécule psychoactive du cannabis, ces deux plantes sont les mêmes, elles appartiennent à la même espèce qui est le cannabis sativa. Quoi qu’il en soit, la culture du chanvre est très encadrée en Hexagone.

La culture du chanvre en France

Le chanvre est très présent en France depuis des années. Au XIXème siècle, cette plante était cultivée sur plus de 170.000 hectares, et ça a marqué le pays jusqu’à maintenant. Il ne faudrait pas oublier que la fameuse cannebière de Marseille veut dire plantation de chanvre en provençal, le port phocéen était auparavant l’un des plus grands comptoirs de chanvre dans le monde. Aussi, la carmagnole, une variété de cannabis italien, a donné son nom au célèbre chant révolutionnaire. La culture de chanvre en France était abandonnée depuis XXème siècle, mais elle renait en avoisinant désormais les 8.000 hectares, et 5.000 hectares sont en Champagne-Ardenne, le principal bassin de production. Actuellement, le chanvre est très présent en Normandie, en île de France, en Bourgogne, dans l’Aube, dans la Manche et dans les Pays de la Loire. Cependant, la culture de chanvre en France pour en extraire les huiles sublinguales ou autre est exclusivement dédiée à une utilisation industrielle. Chaque partie de cette plante est employée à des fins spécifiques.

La législation concernant la culture du chanvre en France

En France, la culture du chanvre est soumise à la législation européenne qui dis que l’on peut cultiver et exploiter commercialement cette plante, mais à condition qu’elle renferme moins de 0,2 % de THC comme chez http://www.saveurs-cbd.fr/ Aussi, elle doit appartenir à la variété de chanvre autorisée par l’État français. Selon l’arrêté du 30 septembre 2019 article 1, on compte 24 variétés établies par le ministre de la Santé. Il est strictement interdit d’utiliser la fleur ou la sommité fleurie pour extraire le CBD, que ce soit pour l’industrie ou le commerce. Il faut seulement employer les graines et la tige. Le CBD est autorisé en Hexagone, mais vu que c’est un produit dans le chanvre, on peut cultiver des plants de chanvre à partir desquels l’extraction de CBD est possible par ses graines et sa tige. Il y a des règles pour encadrer la production afin qu’il n’y ait aucune dérive.

 

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés