Qu’est-ce que le sorgho ?

Qu’est-ce que le sorgho ?

En raison de ses qualités nutritionnelles, le sorgho devrait être intégré dans notre alimentation. Pour sa richesse en phosphore, en fer et en calcium, il est idéal pour les personnes diabétiques. Il lutte efficacement aussi contre les pathologies gastro-intestinales et bien d’autres encore. Vous allez tout savoir sur cette plante herbacée tout de suite.

Quelques mots sur le sorgho

Le sorgho ou sorgo est une plante graminée, une céréale de la famille des poacées comme le riz, le blé et le millet. On le reconnaît par sa grande tige pouvant arriver jusqu’à 5 m de haut. Il ressemble au maïs, mais à la place des épis jaunes, il y a des plumeaux parsemés de petites graines de couleur rouge orangé. Il a de très longues racines lui permettant de chercher dans le sol de quoi pousser et se nourrir correctement. Cultivé pour ses graines que l’on utilise dans l’alimentation humaine, le sorgho pour vos fourrages est adapté dans l’alimentation animale. Il est originaire de l’Éthiopie et des régions tropicales et méditerranéennes. Depuis des siècles, le sorgho est l’aliment de base en Asie et en Afrique. On le trouve aussi en Europe. Cette plante est une céréale polyvalente, écologique, sans gluten et nourrissante.

Une plante écologique

Le sorgho s’épanouit dans un climat chaud, et en France, il est de plus en plus cultivé dans les régions souvent concernées par la sécheresse. Dans le sud-ouest, il commence à évincer le maïs. Le sorgho a plusieurs atouts. Il est gagnant de la photosynthèse, car certaines de ses variétés finissent leur cycle en moins de 3 mois, et ça permet de faire plusieurs récoltes sur une année. Également, il supporte bien les fortes chaleurs, c’est excellent devant le réchauffement climatique. Son besoin en irrigation est de 40 % de moins à celui du maïs. Mais encore, à récolte égale, sa culture du sorgho ne demande pas beaucoup d’engrais et de travail que le maïs.

L’utilité du sorgho

sorgho

Crédits : Pixabay

Le sorgho est utilisé dans plusieurs secteurs. Dans le secteur de l’industrie, on s’en sert pour fabriquer des balais et des papiers. C’est encore un aliment pour les animaux. En effet, ses graines sont très appréciées par les volailles. C’est également une plante entière qui peut être ensilée comme fourrage. Encore, le sorgho est employé dans l’alimentation humaine. Ses grains sont consommés comme du riz en Afrique et en Inde, ils sont transformés en bière et en alcool, et ils réduits en farine, on s’en sert pour concocter des gâteaux, des biscuits, des galettes… Pour ses tiges, elles sont mâchées comme de la canne à sucre ou pressées pour l’extraction du sirop.

Les bienfaits du sorgho sur l’organisme

Le sorgho est naturellement sans gluten, et sa consommation permet de diversifier l’alimentation des intolérants. Donc, il est possible de varier les types de farines employées. Ces dernières apportent de l’amidon, des fibres alimentaires et des protéines participant à la satiété. Précisons également sa richesse en minéraux comme le phosphore, le fer et le calcium. Avec son index glycémique modéré (IG 65 contre IG 95 pour la farine de riz blanc), la farine de sorgho est à mélanger dans plusieurs préparations pour limiter la hausse de la glycémie. Mais encore, il assure un rôle préventif contre certaines maladies gastro-intestinales comme la formation des calculs biliaires, les colites ou les ulcères gastriques.

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés