Découverte de quelques plantes médicinales

Découverte de quelques plantes médicinales

S’il faut parler de plantes médicinales, ce n’est pas seulement en quelques paragraphes qu’on le pourrait. En effet, certaines recherches scientifiques ont abouti à la conclusion que jusqu’à deux tiers des plantes existant sur la terre ont des valeurs médicinales. Découvrez à travers cet article, les propriétés et utilisations de quelques plantes médicinales.

Les graines de chia

La chia, dont le nom scientifique est salvia hispanica, est une plante herbacée de la famille des Lamiacées, dont les graines possèdent d’importantes valeurs nutritionnelles. Les graines de chia sont des graines multicolores, pouvant être noires, brunes, grises ou blanches. Ce sont de minuscules graines hydrophiles et mucilagineuses, car elles deviennent facilement épaisses et gluantes après absorption d’eau.

Les graines de chia ont un énorme potentiel nutritionnel, puisqu’elles contiennent de nombreux nutriments. Elles sont riches en fibres et en antioxydants, ce qui explique pourquoi elles sont si conseillées pour la santé du système digestif et pour celle de la peau. Apprenez-en plus sur les graines de chia sur Mes graines de chia.

La sauge blanche

La sauge blanche, du nom scientifique salvia officinalis, est une plante qui s’épanouit en climat tempéré. Il s’agit d’une plante très ancienne, sacralisée par les Romains et les Amérindiens pour ses nombreux attributs spirituels. Ce sont les premiers à avoir découvert les nombreux bienfaits de la sauge blanche. La plante contient de la thuyone : une substance psychoactive qui agit positivement sur le système nerveux et favorise le rajeunissement du cerveau.

L’utilisation de la sauge blanche a de très intéressants effets sur la santé physique et émotionnelle. De ce fait, elle est très utilisée pour combattre l’anxiété, la dépression, la confusion, le stress. Elle apaise l’insomnie, améliore le sommeil et purifie son atmosphère environnante. Elle est utilisée de différentes manières : elle peut être brulée, infusée au miel ou synthétisée en huile. Elle doit son surnom de « plante des sages » à ses nombreuses qualités.

Le chiendent

De son nom scientifique, agropyron repens, le chiendent officinal est une plante adventice de la famille des Poacées ou Graminées. Généralement considéré comme une mauvaise herbe, il n’est pas inutile pour autant. En effet, le chiendent possède des propriétés émollientes et diurétiques qui le rendent efficace pour le traitement de maladies dermatologiques comme l’eczéma et pour le traitement de diverses infections urinaires comme les cystites. Il est aussi efficace pour servir de traitement curatif pour les cas de calculs urinaires, de goutte et d’arthrite.

Bien entendu, il existe encore de nombreuses plantes médicinales qu’il convient de découvrir.

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés