Comment fonctionne un moteur hydraulique ?

Comment fonctionne un moteur hydraulique ?

On trouve différents types de moteurs hydrauliques, et chacun dispose d’un agencement en particulier des pièces mobiles internes. Mais qu’importe, le moteur hydraulique a pour fonction de transformer l’énergie hydraulique en énergie mécanique.

Bien comprendre le moteur hydraulique

Pour provoquer le système mécanique, le moteur hydraulique a 2 caractéristiques bien distinctes : le couple moteur et la vitesse de rotation. Au cas où le couple résistant est trop important, la pression grimpe. Lorsqu’elle arrive à la valeur de réglage du limiteur de pression, le débit est renvoyé au réservoir. Son avantage est qu’il développe une forte puissance pour moins d’encombrement. Le moteur hydraulique est indispensable pour assurer les mouvements de rotation là où l’environnement a des risques d’explosion et est dans une zone de températures peu compatibles avec les solutions traditionnelles et là où les solutions mécaniques sont complexes ou impossibles. Ainsi, il est utilisé sur les machines de débroussaillage et de déchargement de matériaux en poudre ou sur un entraînement des chenilles de translation sur machine TP, des treuils industriels ou maritimes et des ventilateurs.

Les différents types de moteurs hydrauliques

On trouve 4 sortes de moteurs hydrauliques : à palettes, à pistons axiaux, à pistons radiaux et à engrenages. Le premier comprend un rotor équipé de pales, et sous la pression du fluide, il cause la rotation de l’arbre. Le deuxième est équipé de pistons, et sous la pression, ils bougent en tournant et par une liaison rotule avec le tourillon forcent ce dernier à pivoter. Pour le troisième, les pistons tournent sur une came permettant d’avoir plusieurs courses. Pour la continuation de l’équilibrage et du débit, le nombre de pistons est impair. Le piston pousse par l’entremise de sa bielle sur la came excentrique de l’arbre du moteur et le contraint à engager un mouvement de rotation. Le quatrième est doté de 2 roues crantées, l’une s’engraine dans l’autre, et le fluide passe entre ces roues et les entraîne en rotation. Il y a aussi un autre type de moteur hydraulique, c’est le moteur lent à cylindrée élevée.

Le fonctionnement d’un moteur hydraulique

Le principe de fonctionnement de tous types de moteurs hydrauliques reste le même, la différence réside dans leurs dimensions ainsi que dans la pression entre le roulement et l’admission, et elle se passe au niveau des parties mobiles internes jointes de façon mécanique à l’arbre d’accouplement. Sous l’effet de l’écart de pression, ces pièces mobiles internes bougent et entraînent l’arbre du moteur et la pousse à déplacer. Qu’importe la différence, le moteur hydraulique envoi un mouvement de rotation à une charge. Concrètement, l’énergie hydraulique obtenue par le fluide sous pression est transformée en énergie mécanique, et il en résulte un mouvement de rotation de l’arbre de sortie.

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés