La pratique du vélo à la campagne est-elle toujours autorisée avec la Covid ?

La pratique du vélo à la campagne est-elle toujours autorisée avec la Covid ?

Que ce soit en ville ou à la campagne, beaucoup de gens se demandent s’il est toujours possible de faire du vélo pendant la pandémie du coronavirus. Que vous utilisiez votre vélo à la campagne comme un moyen de transport, comme une activité physique ou comme une nouvelle façon de vous promener, on répond à toutes vos questions.

L’engouement pour le vélo

Depuis quelques années, on parle beaucoup de geste pour la planète et de protection de l’environnement ainsi, de nombreuses personnes ont choisi de se déplacer exclusivement en vélo. En plus d’être écologique, le vélo est pratique. D’ailleurs, c’est excellent pour la santé. La pandémie du coronavirus a boosté cette nouvelle habitude, surtout durant les confinements. Ainsi, aussi bien dans les grandes villes que dans les petits villages, le vélo est privilégié. C’est également accentué par les aides de l’État et des collectivités locales pour l’acquisition et pour la réparation du vélo chez les professionnels comme materiel-velo.com. D’après l’association Vélo & Territoires, l’utilisation de ce moyen de transport a fortement augmenté en ville, en péri-urbain et à la campagne depuis le début de la pandémie de la Covid-19. Cette association se base sur les 182 compteurs placés partout en Hexagone. En effet, ils ont enregistré sur la première semaine du déconfinement 44 % de passages en vélo de plus qu’avant le confinement. Par rapport à la même période de l’année 2019, la fréquentation cyclable a connu une hausse de 11 %. Pour ces raisons, certaines municipalités ont mis en place ou renforcé leurs infrastructures affectées au vélo. Elles ont créé des pistes cyclables temporaires afin d’éviter que tous les utilisateurs des transports en commun utilisent leur voiture par peur d’attraper le virus. Ça permet aussi de ne pas créer des embouteillages et d’éviter l’augmentation de la pollution dans l’air.

L’utilisation du vélo autorisée

vélo et covid

Crédits : Twenty20

La pratique du vélo électrique ou classique en campagne est autorisée pendant la pandémie du coronavirus pour les déplacements : trajet domicile/travail, achat de denrées de première nécessité ou déplacement pour raison impérieuse. Mais l’usager doit avoir sur lui une attestation de déplacement dérogatoire sinon, l’amende réglementaire sera appliquée. Concernant la promenade ou le sport en vélo, son utilisation est acceptée pour les enfants accompagnés d’un adulte à pied. Toutefois, il faut toujours respecter les limitations imposées du déplacement : heure quotidienne de sortie et rayon maximal de kilomètres autour du domicile. Il est formellement interdit de faire une pratique sportive collective. Certes, à la campagne, il y a moins de monde, mais le plus important est que chacun voit et prend ses responsabilités. La pratique du vélo est un plaisir, mais pour le bien de tous, il vaut mieux se fier aux consignes sanitaires.

Le masque obligatoire sur le vélo

La pratique du vélo est considéré un geste barrière puisqu’elle baisse le risque de contamination, permet de respecter la distanciation sociale, évite l’engorgement, soulage les transports en commun trop souvent surchargés, renforce le système immunitaire et améliore la qualité de l’air. Ainsi, les acteurs vélo en Hexagone veulent promouvoir le développement du vélo dans ce contexte de crise sanitaire. Mais dans les lieux publics très fréquentés, le port du masque est quand même obligatoire pour tout le monde, y compris les cyclistes : les personnes qui marchent sur le trottoir à côté de leur vélo et celles qui prennent la voie carrossable. Tout le monde doit donc se plier à la règle. En cas de non-respect de cette règle, les sanctions seront appliquées. C’est vrai que pédaler tout en portant le masque n’est pas pratique, car il y a un effort physique plus ou moins intense, mais ça reste obligatoire pour éviter la propagation du coronavirus.

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés