Zones blanches à la campagne : et si on parlait de 5G ?

Zones blanches à la campagne : et si on parlait de 5G ?

Actualité sur l’état du déploiement de la 4G ou de la 5G en France.

Quel est le déploiement actuel de la 4G ? et quid des « zones blanches » ? Croyez-le ou non, le déploiement de la 4G est toujours en cours sur le territoire français, y compris dans les TGV. Il y a malgré tout encore environ 500 communes françaises se situant en zone blanche. Les utilisateurs ne peuvent toujours pas recevoir d’appels ou de SMS, et donc encore moins avoir accès à Internet mobile… Les opérateurs ont annoncé fin 2017 qu’ils dégageraient plus de trois milliards d’euros en trois ans pour enfin couvrir tout le territoire.

En savoir plus sur la 5G

Qu’est-ce que la 5G ? Il s’agit de la cinquième génération de technologie de communication. Les recherches et expériences sont en cours quant aux innovations permises et aux effets sur la santé. Il n’y aura pas un type de 5G, mais plusieurs, en fonction de l’énergie demandée par l’application (une application météo n’est pas aussi gourmande qu’une application de domotique par exemple). Il est à noter que pour l’instant, aucun smartphone n’est capable de prendre en compte cette technologie.

Qu’apporte-t-elle, en plus de la 4G ? La 5G améliorera les performances internet en terme de débit (milliers de bits aujourd’hui, milliards de bits demain), de latence (la réactivité, qui permettra par exemple aux véhicules autonomes de réagir plus vite qu’un humain) et nombre de connexions (plusieurs milliers de connexions au km², contre 1 million grâce à la 5G). Testée à partir de début 2018 dans neuf villes en France (Saint-Étienne, Douai, Montpellier, Grenoble, Lyon, Bordeaux, Nantes, Lille, et Le Havre), elle sera opérationnelle d’ici 2020, 2022, et elle permettra un débit de données 100 fois plus rapide que la 4G (soit 20 GB de données par seconde). Il sera possible de télécharger un film en une seconde au lieu de deux minutes. Cette nouvelle technologie augmentera l’autonomie des appareils comme les smartphones, puisque le transfert de données sera moins énergivore. Elle sera également plus fiable en terme de stabilité, et les objets connectés en réseau seront plus performants.

Quels domaines seront impactés ? Tous ou presque ! En voici quelques exemples. Combien d’habitants de petites communes en France se désolent de ne plus avoir de médecin, ou de voir des classes fermer ? La 5G, si elle n’est pas la solution miracle, permettra un essor important dans le domaine de :

  • la santé (urgences médicales, consultations, voire chirurgie à distance !)
  • de l’éducation (des cours en partie à distance, des expériences presque grandeur nature)

Le développement de la 5G à la campagne permettra également le développement :

  • De véhicules autonomes : moins de pénibilité et une rentabilité accrue dans le domaine agricole par exemple
  • De la réalité augmentée : que ce soit en terme de loisirs que de vérifier par exemple l’acidité des sols grâce à des capteurs, ou visualiser l’emplacement d’un futur bâtiment)
  • D’intelligence artificielle : infrastructures connectées, qui pourrait servir à détecter les éboulements, zones de travaux et bouchons en temps réel
  • D’une triangulation beaucoup plus précise des GPS, intégrés ou non dans les voitures, engins agricoles et drones
  • De cloud et streaming beaucoup plus efficaces pour un stockage et un accès aux données extrêmement rapides
  • De jeu vidéo en ligne via réalité augmentée28
  • De domotique : détecteur de fumée, vidéo-surveillance, régulation de température à l’intérieur de bâtiments, voire d’hygrométrie

En voyage, il sera sans doute possible de capter internet en avion ou TGV sans interruption…

En bref, la 5G est la promesse de l’émergence de nouveaux services et applications, dont nous ne soupçonnons pas encore l’existence aujourd’hui.

A lire également : un point sur le déploiement de la fibre optique.

Pour continuer votre lecture