Les nouvelles start-up fleurissantes

Les nouvelles start-up fleurissantes

Depuis déjà quelques années, tout le monde parle de start-up. C’est une tendance dans l’univers des entreprises. D’ailleurs, elle a fait naître les grandes multinationales comme Google, Facebook, Microsoft, Amazon… En France, le nombre de startups ne cesse d’augmenter, car c’est une nouvelle façon de réussir dans la sphère entrepreneuriale.

Qu’est-ce qu’une start-up ?

Une start-up comme jungle-grower.com est une société qui démarre, elle évolue en général dans le secteur des nouvelles technologies. C’est une entreprise innovante avec un grand potentiel de développement et de spéculation sur la future valeur. Cependant, la start-up passe avant par une étape d’expérimentation d’une nouvelle activité, d’un nouveau marché et d’un nouveau modèle économique. Contrairement à une vraie entreprise, son concept organisationnel est temporaire, elle est à la quête d’un business modèle rentable lui permettant de croître. En effet, l’entreprise optimise son modèle économique et en tire profit afin de supporter les coûts et de payer les actionnaires. Donc, on peut affirmer que la start-up n’est pas encore une entreprise.

Le besoin de financement

La start-up est une jeune entreprise nécessitant souvent un important besoin de financement pour démarrer et pour se développer. Cela lui permet de créer et de lancer un nouveau produit et/ou service innovant ainsi que d’accélérer afin de trouver un développement rapide. Dans cet univers, le financement se passe généralement via des levées de fonds. C’est le fait de recevoir des investisseurs dans le capital social de la start-up. Ils y injectent donc des capitaux afin de permettre à cette dernière de lancer son activité ou d’accélérer sa croissance. À noter aussi que les start-up ont droit à différents dispositifs auprès de BPI France pour soutenir l’innovation. Pour information, les financements classiques comme les prêts bancaires ne conviennent pas à la start-up, car son profil est risqué, elle n’a pas la capacité de remboursement à court et moyen terme. C’est ici pour l’achat d’huiles de CBD en france.

Bon à savoir

startups

Crédits : Pixabay

Il est à préciser que la start-up n’est pas une forme juridique, c’est une catégorie de sociétés axées sur l’innovation. Toutefois, la forme juridique la plus privilégiée est la SAS (Société par Actions Simplifiées). La raison à cela est qu’elle est plus flexible. Elle offre davantage de liberté dans l’organisation du fonctionnement de la start-up. Également, pendant les levées de fonds, la SAS permet de créer diverses catégories d’actions : actions aux droits financiers renforcés, actions à droit de vote renforcé… Si elle a un gros projet, elle peut adopter la forme d’une société anonyme. Néanmoins, la start-up est souvent risquée, les projets connaissent un fort taux d’échec. C’est surtout le cas quand elle se lance sur un marché inexistant ou un marché de niche ou quand elle tente de changer les règles du marché avec des acteurs traditionnels déjà bien établis.

En Hexagone, le monde des startups est en pleine croissance, la preuve avec les montants investis qui sont de plus en plus élevés. Cela s’explique par l’accélération des usages numériques. De ce fait, si on veut imposer un produit innovant ou une nouvelle idée sur un marché en particulier, créer une start-up est une bonne idée pour démarrer progressivement, et pour devenir au final une grande entreprise.

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés