Tout savoir sur l’agriculture biologique

Tout savoir sur l’agriculture biologique

C’est dans les années 1900 que l’agriculture biologique a été lancée, et elle s’est particulièrement développée dans les années 70 à cause des effets néfastes de l’agriculture intensive sur l’environnement. En plus du non-usage de produits chimiques de synthèse, elle réunit toutes les pratiques culturales et d’élevage participant à la santé de la biodiversité et des sols.

 

Qu’est-ce que l’agriculture biologique ?

L’agriculture biologique est une technique de production basée sur les principes écologiques. C’est une agriculture durable socialement équitable et économiquement viable. Elle respecte l’environnement, les équilibres naturels, le bien-être animal et la biodiversité. Ainsi, l’usage des produits chimiques de synthèse est prohibé tout comme les OGM ou Organismes génétiquement modifiés, les hormones de croissance, les fertilisants de synthèse et la méthode de l’irradiation. Aussi, les antibiotiques sont interdits. L’agriculture biologique a plutôt recours à un mode préventif en misant sur la santé des plantes et des animaux ainsi que sur la fertilité du sol sur le long terme. En clair, c’est une manière naturelle de produire des aliments tout en étant respectueux des animaux et de la terre et en évitant les modes préjudiciables pour l’environnement et la santé humaine. Les avantages de l’agriculture biologique sont nombreux comme la préservation de la qualité des sols, de l’eau, de l’air et de la biodiversité ainsi que la création d’emplois et d’activités. Également, ce mode de production spécifique basé sur le respect des cycles naturels et du vivant aide à expérimenter les pratiques innovantes respectueuses de l’environnement.

 

Les principes de l’agriculture biologique

Pour être dans les normes officielles, les fermes prônant l’agriculture biologique et leurs produits doivent respecter certaines conditions. Elles doivent protéger l’environnement, réduire la dégradation et l’érosion des sols, baisser la pollution, préserver durablement la fertilité du sol, recycler les matériaux et les ressources et soigner correctement les animaux d’élevage pour promouvoir leur santé et pour répondre à leurs besoins. Mais encore, les fermes qui se sont tournées vers l’agriculture biologique doivent s’appuyer sur les ressources renouvelables et préparer les produits biologiques en étant attentives aux modes de transformation et de manipulation pour garder l’intégrité biologique et les qualités du produit à toutes les étapes de production. À noter que les aliments issus d’une agriculture biologique se reconnaissent par le logo « Eurofeuille » et le logo « AB », et c’est donné quand le transformateur, la ferme et le distributeur ont été contrôlés par un organisme certificateur veillant au respect du cahier des charges de l’agriculture biologique. Les contrôles très stricts sont réalisés au moins une fois par an. Des fournitures à destination des agriculteurs existent si vous cherchez des équipements de qualité pour votre exploitation.

 

Davantage d’informations avec L’extraordinaire succès de l’agriculture biologique.

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés