Le leader du marché de la tomate séchée en Turquie, utilise la technologie de tri par capteurs de TOMRA, pour asseoir sa croissance à l’international

Le leader du marché de la tomate séchée en Turquie, utilise la technologie de tri par capteurs de TOMRA, pour asseoir sa croissance à l’international

Le leader de la tomate séchée, DFS Gıda, exporte ses produits vers 13 pays, États-Unis, Asie, Australie, et Europe (à 60%). Pour répondre aux exigences du marché international, en qualité et quantité, DFS s’appuie sur les machines de tri de TOMRA Food.

La Turquie est le premier exportateur mondial de tomates semi-séchées et congelées, avec une quinzaine d’exportateurs. Les tomates fraîches sont achetées à des producteurs locaux et traitées par DFS Gıda, l’une des plus grandes installations du secteur, sur un site de 10 000 m2. Elles sont transformées en tomates séchées et semi-séchées surgelées. DFS Gida a commencé à utiliser la machine de tri Blizzard de TOMRA en novembre 2021, investissant dans cette technologie pour maintenir et renforcer sa compétitivité.

 

Chiffres clés

La production de tomates séchées au soleil a commencé il y a trois décennies en Turquie ; la production de tomates semi-séchées surgelées remonte aux années 2000. En 2021, les exportations totales de tomates séchées transformées de la Turquie s’élevaient à 40 000 tonnes. 17 000 à 18 000 tonnes sont des demi-sèches congelées, et 22 000 à 23 000 tonnes sont des tomates séchées et transformées. La Turquie est le seul exportateur mondial.

 

 

Une technologie rodée

TOMRA Food conçoit et fabrique des machines de tri basées sur des capteurs et des solutions post-récolte intégrées qui transforment la production alimentaire mondiale afin de maximiser la sécurité alimentaire et de minimiser les pertes de nourriture, en s’assurant que « chaque ressource compte ». Ces solutions comprennent des technologies avancées de classement, de tri, d’épluchage et d’analyse pour aider les entreprises à améliorer leurs rendements, à gagner en efficacité opérationnelle et à garantir un approvisionnement alimentaire sûr.

La société compte plus de 12 800 unités installées chez des producteurs, des conditionneurs et des transformateurs de produits alimentaires du monde entier pour les confiseries, les fruits, les fruits secs, les céréales et les graines, les pommes de terre, les protéines, les noix et les légumes.

 

Hami Özer, cofondateur de DFS, explique :  » Nous sortons 3 000 tonnes de tomates surgelées semi-séchées par an, et 500 à 700 tonnes de tomates séchées au soleil. Le marché intérieur turc en consomme peu. Nous exportons la totalité de notre production vers des pays qui imposent des normes de sécurité alimentaire élevées. Nous faisons confiance à la technologie de tri automatisé de TOMRA, pour atteindre des normes inatteignables avec un tri manuel. »

La technologie TOMRA permet d’atteindre des normes élevées malgré les contraintes de temps imposées par la saisonnalité de la production. La récolte commence en juillet et, selon la météo, se termine fin septembre / début octobre. L’entreprise doit traiter ces produits sans marge d’erreur et en gros volumes dans un laps de temps court. La machine de tri optique Blizzard offrira des performances élevées pendant une saison chargée.

La solution Blizzard de TOMRA détecte et éjecte également les défauts de couleur des tomates. Toutes les tomates passent au crible de la machine.

 

Le cofondateur de DFS, conclut :  » Nous avons investi dans cette technologie parce qu’elle offre des avantages en termes de coûts d’exploitation et élimine les défauts qui ne peuvent être vus lors du tri manuel. C’est ainsi que nous assurons une qualité et une sécurité alimentaire élevées tout en améliorant la productivité. »

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés