L’agriculture bio efficace que les pesticides chimiques

L’agriculture bio efficace que les pesticides chimiques

Les pesticides de synthèse sont considérés comme le remède miracle pour lutter contre les mauvaises herbes, les maladies et les insectes ravageurs, mais ils font plus de mal que de bien en ravageant les campagnes, en polluant les sols et en nuisant à la biodiversité. Or, une recherche scientifique internationale de l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) publiée dans la revue Nature Substainability a démontré que l’agriculture bio, affranchie des produits phytosanitaires, serait tout aussi efficace que ces pesticides.

 

L’agriculture bio mieux que l’agriculture conventionnelle

Après avoir analysé 177 études scientifiques publiées partout dans le monde en comparant les systèmes agricoles biologiques et conventionnels et en examinant leur potentiel de régulation naturelle des agresseurs ainsi que les niveaux d’infestation constatés, l’INRA ainsi que les agronomes de l’université de Rennes ont conclut que cultiver bio serait aussi efficace pour protéger les cultures que les produits chimiques, mais avec des rendements identiques pour ces deux types de culture. Également, il a été constaté que les cultures bio sont rarement touchées par les agents pathogènes comme les bactéries, les virus ou les champignons microscopiques à l’inverse des cultures traditionnelles utilisant des fongicides de synthèse. Elles sont aussi performantes face aux animaux ravageurs comme les nématodes, les insectes, les vers ou les acariens. Toutefois, il y a un domaine où l’utilisation des pesticides est nécessaire : l’élimination des mauvaises herbes appelées aussi plantes adventices. Mais l’INRA ne recommande pas pour autant d’utiliser des herbicides en affirmant que ces mauvaises herbes sont utiles même si elles sont plus présentes en bio. En effet, elles attirent d’autres espèces d’oiseaux et d’insectes qui viennent débarrasser les cultures des nuisibles, et donc, éloigner les maladies des champs. Avec cette recherche, les chercheurs de l’INRA estiment que cela va permettre de contrôler et de diminuer l’usage de produits chimiques, mais à condition que les adeptes de l’agriculture chimique soient prêts à tourner au vert.

 

Les avantages de la production biologique

L’agriculture bio est sans pesticides de synthèse, et elle est labellisée AB. Cette culture est bénéfique pour la biodiversité, et elle s’explique par la mise en place sans intervention humaine d’une régulation entre la plante, ses bio agresseurs et d’autres espèces vivantes. Cette régulation est appréciée par le niveau de parasitisme, le nombre de parasites sur la plante et par le taux de prédation, les dégâts faits par les ravageurs. Afin de combattre les animaux ravageurs et les agents pathogènes, la plante mettrait en œuvre des processus biologiques, chimiques comme l’émission de substances volatiles, ou immunitaires. Selon l’INRA, produire bio ne veut pas forcément dire produire moins. C’est aussi efficace, performant et rentable qu’une production traditionnelle utilisant des pesticides de synthèse. C’est un argument de taille pour les défenseurs de la production biologique dans le débat sur le modèle agricole. Cette étude va permettre d’évoluer vers une agriculture plus respectueuse de l’environnement. Pourvu qu’elle donne un grand coup de pouce à l’agriculture bio qui est déjà en pleine croissance, et pourvu qu’elle pousse les politiques à édicter des lois en faveur de l’abandon définitif des pesticides de synthèse.

 

À noter qu’après la condamnation de Monsato à payer 289 millions de dollars à un jardinier atteint de cancer, le ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, affirme vouloir mener une guerre contre les pesticides. Mais ce ne sera pas facile vu que l’utilisation des produits phytosanitaires a augmenté de 20 % en 10 ans malgré les différents plans Ecophyto. Précisons que les pesticides, en plus de nuire à la santé, sont de véritables dangers pour l’environnement.

 

Vous aimerez aussi Engagement bio.

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés