Le chou : les atouts d’un légume d’hiver à redécouvrir

Le chou : les atouts d’un légume d’hiver à redécouvrir

La culture du chou remonte à quatre millénaires, ce qui fait de lui l’un des plus vieux légumes. Il se différencie des autres légumes pour sa capacité à résister au froid. Malgré les préjugés qu’on lui porte, le chou résiste. Il est également très prisé pour ses valeurs nutritionnelles exceptionnelles. En effet, il réserve pas mal de surprises sous ses multicouches. Chou de Bruxelles, chou chinois, chou pommé, chou-fleur, chou frisé, il existe différentes espèces de choux. Pour profiter de ses bienfaits, il est possible de manger le chou cru ou cuit. Aussi, contrairement à ce que l’on pense, c’est un légume facile à digérer. Les atouts d’un légume d’hiver, on redécouvre tout dans cet article.

Les bienfaits nutritionnels du chou

Le chou est un légume d’hiver exceptionnel. C’est un véritable allié santé puisqu’il est très riche en fibres, en vitamine (C, E, K, B, provitamine…) et en antioxydants. Outre le fait qu’il stimule le transit intestinal, le chou possède également des vertus anti-cancer. Grâce aux indoles, aux dithiolthiones et aux isothiocyanates qu’il contient, le chou peut diminuer les risques d’apparition de cancer : cancer de poumon – cancer du côlon – cancer de l’estomac – cancer de l’œsophage, etc. De nombreuses expérimentations ont prouvé que la consommation élevée de chou peut aussi réduire les risques de maladies cardio-vasculaires et de quelques maladies chroniques. Il existe différentes façons de le cuire. Pour trouver la bonne recette, rendez-vous sur miamamia.fr. En matière de bonne cuisine, c’est le site par excellence. Très riche en vitamine C, le chou est une excellente antifatigue. En effet, outre ses propriétés antioxydantes, la vitamine C veille aussi à ce que les dents, les cartilages et les os soient en bonne santé. Favorise l’absorption du fer, guérit les infections, la consommation du chou ne fait que du bien à l’organisme.

Comment cuisiner le chou ?

chou bienfaits

Crédits : Pixabay

Il ne faut pas cuire le chou trop longtemps, sinon il risque de dégager une odeur désagréable. Pour éviter que le chou ne se défasse pendant la cuisson, on peut ajouter dans l’eau du céleri ou une noix de Grenoble. Cela permet également d’atténuer l’odeur sulfureuse. Il existe différentes façons de cuisiner le chou. Au Portugal par exemple, le plat national est préparé à base de chou à grosse côte. On le mélange avec un bouillon de poulet, des pommes de terre et des fines tranches de chorizo. Du côté de l’Amérique latine, le chou est plus préféré en tant que salade. Pour la préparer, il suffit de râper le chou et le laisser s’attendrir dans une sauce vinaigrette. Parmi les mets les plus délicieux préparés avec du chou, il y a un plat typique de l’Europe du Nord. Il est cuit avec de la bonne viande. Ce qui rend ce plat aussi savoureux, c’est qu’on le laisse mariner dans une sauce spéciale pendant un jour ou deux avant de le cuire. La façon de cuisiner le chou diffère selon le pays. Cependant, une chose est sûre, le chou est bon pour la santé. De janvier à mars et de septembre à décembre, on peut trouver des centaines d’espèces de chou sur le marché.

Pour continuer votre lecture