Réduire le risque de diabète de type 2 grâce à l’alimentation bio

Réduire le risque de diabète de type 2 grâce à l’alimentation bio

Pour être en bonne santé, il n’y a rien de mieux que de manger des aliments bio, car ils ne contiennent aucun produit chimique, et ils affichent des valeurs nutritionnelles plus intéressantes. Plusieurs études ont démontré l’intérêt d’une alimentation bio dans la baisse des risques d’obésité, dans la prévention des maladies cardiovasculaires et dans le bon fonctionnement du cerveau. De plus, une nouvelle étude a confirmé les bénéfices des aliments bio sur le risque de diabète de type 2.

Le lien entre une alimentation bio et le diabète de type 2 confirmé par une étude scientifique

Les aliments bio et leurs avantages pour la santé en général sont de plus en plus prouvés par plusieurs recherches scientifiques. D’ailleurs, une étude récente a démontré qu’il est possible de baisser le risque de développer un diabète de type 2 en étant moins exposé aux produits phytosanitaires qui sont employés dans l’agriculture classique. Elle a été conduite sur 33.256 participants français d’âge moyen de 53 ans, dont 76 % de femmes. Ils sont membres de la cohorte NutriNet-Santé. On leur a demandé de remplir un questionnaire sur leur fréquence de consommation d’aliments bio entre 2014 et 2019. Sur tous les participants concernés, 293 cas de diabète de type 2 ont été détectés sur les 4 ans de suivi. En analysant les données récoltées, il a été prouvé qu’il y a association inverse entre l’alimentation bio et le risque de diabète non-insulinodépendant. Cette association était significative suite à l’ajustement des données sur différents facteurs pouvant influencer le risque de diabète de type 2. On parle du statut tabagique, de la consommation de boissons alcooliques, de l’activité physique et de la qualité nutritionnelle de l’alimentation. Pour ceux qui ont adopté une alimentation biologique, le risque réduisait de 35 % en moyenne après ajustement des données sur l’IMC (Indice de Masse Corporelle). À chaque augmentation de 5 % dans la proportion d’aliments bio, on constate une baisse de 3 % du risque de DT2. En conclusion, les aliments bio diminueraient donc le risque de diabète de type 2.

Une alimentation bio équilibrée

alimentation bio

Crédits : Twenty20

Dans cette nouvelle étude publiée dans l’International Journal of Behavioral Nutrition and Physical Activity, la baisse du risque de diabète de type de 2 dépend de la nature des aliments bio pris. Les aliments d’origine animale réduisent le risque de 16 % en moyenne pour les plus gros consommateurs de produits bios, tandis que les aliments d’origine végétale diminuent le risque de 24 % en moyenne pour les plus gros consommateurs de produits bios. À qualité nutritionnelle égale, il vaut mieux ainsi manger des aliments d’origine biologique que des aliments conventionnels. Cependant, les résultats de cette étude demandent encore des confirmations sur d’autres cohortes de personnes à risque de développer une hyperglycémie chronique (taux élevé de sucre dans le sang) à partir de données contrôlées et non seulement un questionnaire pré-remplis et en considérant la qualité de l’alimentation. Ainsi, d’autres études expérimentales seront réalisées afin de confirmer ces résultats. Quoi qu’il en soit, on peut dire qu’il y a un intérêt à opter pour une alimentation issue de l’agriculture biologique afin de prévenir le diabète de type 2, mais il faut que ce soit varié et équilibré.

Il est à noter que ce n’est pas la première fois qu’on évoque les bénéfices de l’alimentation biologique. L’année 2018, une recherche scientifique a été menée par une équipe de l’INRAE grâce à l’analyse d’un échantillon de 68.946 participants de la cohorte NutriNet-Santé, et elle a démontré une baisse de 25 % de risque de cancer tous types confondus chez les personnes consommant régulièrement des aliments non traités chimiquement.

Pour continuer votre lecture