Industrie des jeux vidéo en constante évolution

Industrie des jeux vidéo en constante évolution

Les jeux vidéo existent depuis des décennies, offrant un divertissement aux enfants comme aux adultes. Ils ont considérablement évolué depuis les débuts des jeux sur ordinateur et les premières versions de Nintendo et Atari. L’époque des écrans pixélisés et des sons limités n’est plus qu’un lointain souvenir, car les jeux vidéo sont devenus plus réalistes que jamais. La technologie ne cesse de s’améliorer, tout comme ceux-ci.

Qu’il s’agit des jeux vidéo ou autres jeux connexes, tel que Unibet, leur création est devenue de plus en plus complexe. Le coût de création d’un jeu destiné à fonctionner sur l’une des principales consoles a augmenté avec cette complexité accrue. S’il était autrefois impensable de consacrer des millions au développement d’un jeu, celui-ci peut aujourd’hui coûter des dizaines, voire des centaines de millions. Le développement des jeux a ainsi atteint le niveau des films hollywoodiens en termes de coûts de production et de marketing.

Le secteur des jeux vidéo est immensément vaste. En fait, il est plus important que les industries du cinéma et de la musique réunies, et il ne fait que croître. Bien qu’il ne bénéficie pas de la même attention que les industries du cinéma et de la musique, il y a plus de deux milliards de joueurs dans le monde. Cela représente 26 % de la population mondiale.

Il n’est pas surprenant que les entreprises veuillent en profiter. En 2020, l’industrie du jeu a généré 155 milliards de dollars de revenus. D’ici 2025, les analystes prévoient que l’industrie générera plus de 260 milliards de dollars de revenus. Les entreprises technologiques cherchent donc à s’impliquer dans ce flux de revenus. Les géants de la technologie tels que Google (GOOGL), Meta (FB), anciennement Facebook, et Apple (AAPL), ont tous prévu d’entrer dans l’industrie du jeu vidéo.

Le streaming et l’implication des entreprises technologiques

Des sociétés de jeux non traditionnelles, comme Meta, Apple et Google, se lancent dans le secteur. L’industrie technologique cherche des moyens de rendre le streaming de jeux vidéo aussi naturel que le streaming d’une chanson sur Spotify ou d’un film sur Netflix.

Microsoft (MSFT) est déjà présent dans l’industrie du jeu vidéo grâce à sa populaire console Xbox. En 2019, l’entreprise a lancé Project xCloud, un service de streaming de jeux vidéo qui permet aux utilisateurs de diffuser les jeux Xbox de Microsoft sur des PC ou d’autres appareils. Le service est devenu pleinement fonctionnel en septembre 2020 et les abonnés au Xbox Game Pass Ultimate peuvent y accéder.

En 2016, Meta a commencé à développer une plateforme de jeux avec Unity Technologies, qui conçoit un cadre de développement de jeux permettant aux gens de créer des jeux vidéo. Google a lancé son programme, Stadia, qui est le service de jeux en nuage de Google, qui permet aux utilisateurs de jouer à des jeux vidéo en streaming avec une qualité extrêmement élevée. Il est disponible via le navigateur de Google, les téléphones, les tablettes et les ordinateurs de bureau.

L’objectif principal de toutes ces entreprises est de permettre aux joueurs de jouer à des jeux vidéo en streaming sans avoir besoin d’un ordinateur ou d’une console de jeux vidéo. À mesure que cette tendance se poursuit, l’achat de jeux vidéo physiques sous forme de cartouches ou de disques devient de plus en plus rare.

Les services de streaming par abonnement sont prometteurs et seront bénéfiques aux sociétés de jeux vidéo, comme Ubisoft et Electronic Arts, car les coûts de fabrication, d’expédition et de stockage diminueront de plus en plus et disparaitront éventuellement. Les services d’abonnement ont également permis de générer des revenus tout au long de l’année, alors que traditionnellement, les jeux étaient achetés pendant les vacances et autres grandes occasions.

Innovations techniques

La réalité virtuelle est là. Oculus VR, une filiale de Meta, travaille d’arrache-pied pour améliorer la qualité des casques de réalité virtuelle qu’elle a déjà commercialisés. Oculus VR a été rachetée par Meta en 2014 pour 2 milliards de dollars.3 L’Oculus Quest 2 est la dernière offre de Meta pour ce produit.

Les jeux vidéo ont déjà surpassé de nombreuses autres formes de divertissement en ce qui concerne l’immersion, et la réalité virtuelle ajoutera encore une autre couche. L’expérimentation des contrôles sera également poursuivie, par exemple en ajoutant la voix, les écrans tactiles et les gestes aux mécanismes de jeu lorsque les consoles ajouteront des périphériques pour prendre en compte ces entrées.

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés