Fin de la commercialisation des couverts en plastique : par quoi les remplacer ?

Fin de la commercialisation des couverts en plastique : par quoi les remplacer ?

C’était le 1er janvier 2020 que la loi interdisant l’utilisation d’objets jetables en plastique est entrée en vigueur. Il faut savoir que chaque année, l’Europe est responsable de 25 millions de tonnes de déchets en plastique qui atterrissent dans les océans, et c’est une réelle menace pour la biodiversité. Pour qu’on ne nuise plus à notre planète, les fabricants proposent depuis quelque temps des alternatives aux objets en plastique.

Les produits en plastique désormais interdits

Cette nouvelle loi va limiter amplement la pollution que provoquent tous les objets en plastique qui ne sont employés que quelques minutes et qui mettent des années pour disparaître. Ces objets présentant des dégâts pour l’environnement sont aussi néfastes pour les oiseaux et les animaux marins. Les produits interdits sont les cotons-tiges qui représentent 1,2 million de tonnes de déchets en Hexagone, les sacs et la vaisselle jetable trop légers pour être recyclés, les bouteilles d’eau ainsi que les pailles et les touillettes représentant plus de 8 millions de tonnes de déchets rien qu’en France. D’ici 2021, cette liste sera complétée par d’autres produits en plastique comme les contenants alimentaires en polystyrène expansé à remplacer par un emballage biodegradable et les tiges en plastique des ballons gonflables. Notez que le non-respect de cette loi est sanctionné par des peines administratives et/ou pénales qui peuvent aller jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et une amende de 100 000 euros.

Les alternatives plus vertes

le plastiquePour les touillettes, les pailles et les bâtons de sucettes en plastique, les alternatives sont nombreuses comme les pailles en bambou, en sucre ou en inox offrant le même usage, mais sans pour autant polluer l’environnement durablement. Pour la vaisselle jetable englobant les fourchettes, les gobelets et les assiettes en plastique que vous utilisez pendant les fêtes et les pique-niques, vous pourrez les remplacer avec les accessoires en bois, en bambou, en amidon ou en canne à sucre. Concernant les cotons-tiges, ils se remplacent avec les cure-oreilles japonais ou oriculis ou les bâtonnets d’oreilles bio avec des tiges en papier. Quant aux emballages superflus, il vaut mieux privilégier les briques en carton. Vous avez également la possibilité de remplacer les sacs en plastique par des sacs en matière végétale (pommes de terre, amidon de maïs, canne à sucre…) Les films alimentaires des fruits et des légumes se remplacent par des tissus en coton ciré ou enduit de résine. Pour limiter encore votre empreinte écologique, troquez le gel douche par les savons en barre et les brosses à dents en plastique par des brosses à dents avec un manche végétal. Ces nouvelles habitudes ne sont pas compliquées à intégrer dans la vie quotidienne pour le respect de l’environnement.

Continuez votre lecture avec Consommer bio, une façon de respecter l’environnement et les animaux.

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés