Dry January, le mois sans alcool

Dry January, le mois sans alcool

C’est en Grande-Bretagne l’année 2013 que le concept du Dry January a vu le jour. C’est le fait d’éviter toute consommation de boissons alcooliques durant tout le mois de janvier. Ce phénomène commence à faire sensation sur le territoire français, mais aussi dans plusieurs pays du monde. Vous souhaitez lancer le défi du mois sans alcool ? Suivez nos conseils pour y parvenir facilement.

Les bonnes questions

Le Dry January n’est pas un phénomène de mode, c’est un vrai challenge qui peut vraiment changer votre vie. Alors, avant de vous lancer, posez-vous les bonnes questions. Demandez-vous les raisons qui vous poussent à faire cette abstinence et comment allez-vous faire pour mettre en pratique dans la réalité. Est-ce que vous savez dire non à un verre entre collègues ? Est-ce que vous aimez boire de temps en temps ? Est-ce que vous buvez trop ? Le Dry January est aussi une bonne opportunité pour penser à votre rapport à l’alcool. Boire des boissons alcooliques permet d’avoir le courage d’aller vers les autres, de parler en public… certes, elles désinhibent sur le court terme, mais sur le long terme, elles isolent.

Établir une liste

Pour réussir le Dry January, faites une liste des avantages que vous tirerez de cette décision. Plus vous verrez le bien que ça va vous faire, et plus vous aurez envie de vous faire du bien. Ça vous permettra de maîtriser votre mode de vie. Ce mois sans alcool présente plusieurs bienfaits pour la santé. Cette démarche vous aidera à perdre du poids, à mieux dormir, à être moins stressé, à être en forme, à mieux dormir… De plus, réussir à vous séparer de cette habitude vous aidera à retrouver une confiance en vous. Ce sont des raisons convaincantes pour se laisser tenter par l’expérience.

Annoncer sa décision à son entourage

Afin de ne pas tenter de prendre un verre d’alcool, vous pourrez prévenir vos proches : amis, famille et collègues de votre démarche. Demandez-leur d’être bienveillants envers vous pendant ce mois sec. Si parmi vos connaissances, il y a des personnes qui font aussi le Dry January, vous pourrez échanger ensemble sur le sujet. D’ailleurs, c’est le meilleur moyen pour vous encourager les uns aux autres. En étant plusieurs à vous challenger, il vous sera facile de ne pas succomber à l’envie d’une boisson alcoolique. Sinon, vous pourrez aller sur un forum de discussion, participer à ces échanges vous aidera et vous motivera pour la réussite de ce challenge d’abstinence.

Faire beaucoup d’activités

Ne laissez pas votre motivation de tenir jusqu’à la fin le mois sans alcool être influencée par votre environnement. Pour y parvenir, évitez les endroits où vous avez l’habitude de boire. Trouvez des activités qui vous offrent une bonne hygiène de vie. Vous pourrez faire du sport, qui d’ailleurs, limite les envies d’alcool ou vous adonner à vos passions. N’oubliez pas que les soirées au restaurant commencent toujours par un apéro, et pour ne pas craquer, vous pourrez refuser quelques invitations. Certainement, le nesting vous fera beaucoup de bien.

Une bonne hydratation

Durant le Dry January, votre meilleur compagnon est l’eau afin de ne pas flancher. Mais il est aussi possible de prendre des vins, des cocktails ou des bières sans alcool. Ces versions non alcoolisées sont proposées par la majorité des bars. Leur particularité, c’est qu’elles ont le goût de l’alcool, mais en réalité, elles n’en contiennent pas. Vous pourrez aussi essayer d’autres boissons comme le kéfir, le jus d’aloé vera, l’eau de coco, le sirop, la citronnade… En raison de sa texture consistante, le jus de tomates est très apprécié pendant le mois sec.

Pensez aussi à lire Les bonnes habitudes pour être en forme.

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés