Agriculture : que faire des résidus de culture ?

Agriculture : que faire des résidus de culture ?

Les résidus de cultures sont les parties restantes des végétaux qui sont laissées au sol après la récolte. Avec l’avènement de l’agriculture de conservation, il est possible d’utiliser ses résidus pour protéger les sols et pour de nombreux autres usages.

Toutefois, pour en profiter correctement, il est important de savoir les traiter. Vous aimeriez en apprendre plus sur la façon d’utiliser les résidus de cultures ? On en parle dans cet article.

Utilisez un broyeur agricole

Le broyeur agricole est un des outils les plus utiles et importants lorsqu’il est question de manier les résidus de cultures. C’est un dispositif agricole qui sert à couper et à enlever les plantes et végétaux inutiles dans les champs et les plantations.

Il est généralement installé à l’arrière d’un tracteur ou d’un véhicule agricole pour arpenter les champs. Ce sont les mouvements de ses marteaux qui lui permettent de débroussailler et d’enlever les parties indésirables : si vous cliquez ici, vous obtiendrez plus d’informations.

En plus d’être des pièces très importantes, les marteaux de broyeurs sont des pièces d’usures. Il convient alors de bien les entretenir afin d’en tirer un profit maximal. Cela inclut également d’adapter vos pièces au type de végétation qui va les recevoir.

Les broyeurs agricoles possèdent plusieurs pièces d’usures comme les lames, les fléaux, les vices et les boulons. Vous ne devez négliger aucune d’entre elles afin de garantir un traitement adéquat de vos résidus agricoles.

 

Les différentes façons de traiter les résidus

Avec l’avènement des nouvelles techniques agricoles, une fois la récolte effectuée dans les champs, on se retrouve avec une grande quantité de débris. Heureusement, les résidus obtenus peuvent être valorisés ou utilisés de diverses manières.

En les laissant sur les champs

L’une des méthodes les plus répandues en agriculture consiste à laisser tous les résidus sur les champs. Ils permettent de protéger le sol contre les effets érosifs de pluies répétées et du ruissellement des eaux.

Ces résidus sont aussi recyclés sur place pour servir d’engrais naturels et pour restaurer la fertilité des sols. Grâce à elles, vous aurez une terre riche et prête à être travaillée au moment d’une nouvelle culture.

En les brulant

Le traitement par le feu est également un des procédés par lesquels les résidus de cultures sont traités. Comme la plupart des méthodes, elle comporte ses avantages et ses inconvénients.

En effet, elle ne permet pas seulement de nettoyer rapidement les champs. Grâce à ce procédé, les mauvaises herbes sont éliminées, y compris celles qui résistent aux herbicides, les limaces et les autres ravageurs.

Néanmoins, depuis quelques années, certains États ont émis des restrictions concernant cette pratique, car elle est souvent la cause d’incendies non maitrisés. Elle représente aussi un véritable danger pour notre planète, car elle occasionne l’émission d’une forte quantité de CO2.

En les utilisant comme aliment pour animaux ou comme combustible

Les résidus de cultures peuvent être aussi utilisés pour nourrir les bovins. Les animaux dans les fermes et les plantations mangent essentiellement du fourrage. Un mélange qu’on obtient facilement en agençant les feuilles, les racines, les tiges et autres qui constituent les résidus.

Dans certaines régions, les résidus sont utilisés comme de véritables combustibles. Si ces derniers ne sont pas tous consumés pendant le brulage, alors ils servent pour allumer des feux de cheminée par exemple.

Pour continuer votre lecture