La posture de moindre inconfort, qu’est-ce que c’est ?

La posture de moindre inconfort, qu’est-ce que c’est ?

Aujourd’hui, la plupart des employés, quel que soit le poste qu’ils occupent, se servent d’un ordinateur pour travailler. Et au minimum, ils doivent passer 5 à 6 heures par jour devant cet outil de travail. Il est donc important d’adopter la bonne posture pour éviter d’avoir mal au dos. Selon les spécialistes de la santé, il faut veiller à ce que la tête, les épaules et le bassin soient toujours alignés. Cela fait partie de ce qu’on appelle la posture de moindre inconfort. Dans cet article, on va essayer d’en savoir davantage sur ce sujet.

La posture de moindre inconfort : tout ce qu’il y a à savoir

Face à l’écran, il est important d’adopter la bonne posture. Cela permet d’éviter le mal de dos, considéré comme la maladie professionnelle du siècle, et les TMS ou troubles musculo-squelettiques.  Quand on travaille assis devant un ordinateur, l’idéal serait d’avoir le dos droit sans qu’il n’y ait le moindre creux au niveau des lombaires, les pieds à plat… Pour les personnes qui ont des verres progressifs, elles doivent rehausser l’écran dans la position la plus confortable. Sur https://www.ciamt.org/, il faut passer par deux étapes distinctes pour avoir la posture de moindre inconfort.

Régler le siège

Il faut commencer par préciser que les sièges sans accoudoirs ne permettent pas d’obtenir la posture de moindre inconfort. La première chose à faire est de se préparer. Pour cela, il faut écarter le plan de travail et faire les réglages. Ensuite, on règle la hauteur de l’assise. L’objectif étant d’avoir les pieds à plat et les cuisses parallèles au sol. Pour  plus de confort, il faut s’asseoir au fond du siège  (le dos bien collé au dossier). SI nécessaire, il ne faut pas hésiter à régler la profondeur de l’assise. Quand on choisit un siège, il faut veiller à ce que l’arrondi soit positionné au niveau du creux lombaire. Après, il faut tenir compte de la tension de basculement. Le dossier ne doit en aucun cas pousser en avant. Concernant les accoudoirs, ils doivent soutenir les bras dans une position naturelle. Enfin, il y a l’assise qui doit être réglée de façon à ce que les accoudoirs se trouvent à la même hauteur que le plan de travail.

Régler les équipements

travailler sur un ordinateur

Crédits : Pixabay

Après avoir réglé le siège, place aux équipements.  Et on commence par l’écran de l’ordinateur. Ce dernier doit être à hauteur des yeux pour assurer un confort au niveau du cou et pour favoriser une vision plongeante. Après, il faut respecter une certaine distance entre les yeux et l’écran. L’idéal serait que l’écran se trouve à une longueur de bras. Pour ceux qui utilisent deux écrans, il faut les rapprocher et les placer à la même hauteur. Le réglage de l’affichage (contraste, luminosité) doit être le même pour les deux. Et pour éviter que la lumière bleue ne perturbe le sommeil, on peut activer la fonctionnalité éclairage nocturne. Enfin, il y a le clavier et la souris. Il est conseillé de les positionner à une dizaine de cm au maximum. L’idéal serait que le clavier soit au même niveau que la souris.

Pour continuer votre lecture