Nouvelle tendance, le drive (en supermarché) arrive dans nos campagnes.

Nouvelle tendance, le drive (en supermarché) arrive dans nos campagnes.

Si faire ses courses sans descendre ou presque de voiture comme on irait dans un fast-food est devenue une chose courante en zone urbaine, on observe néanmoins une très forte augmentation de cette nouvelle façon de faire son marché dans nos campagnes.

Le drive, de quoi s’agit il exactement ?

Si l’on se réfère à sa définition, le terme drive désigne un point de retrait de marchandises où le client prend livraison d’une commande d’articles préalablement établie directement dans son véhicule ou à proximité. Appliquée à la consommation en supermarchés, cette méthode consiste à passer commande sur un site internet via son smartphone, tablette ou ordinateur, d’indiquer un supermarché comme lieu de livraison et de choisir une heure de réception. Sachez tout de même qu’un montant minimal sera nécessaire pour la validation de votre commande (de 70 à 100 € en général). Un employé du supermarché se charge ensuite de faire les courses à votre place selon vos indications. Il suffit enfin de se rendre sur le lieu de la livraison à la date choisie et le tour est joué !

Un avantage pour les consommateurs …

Pour le client d’un supermarché, le drive présente deux avantages majeurs. Le premier est évidemment le gain de temps. Terminés les produits introuvables en rayon ou les files d’attentes interminables aux caisses enregistreuses ! En quelques instants, le consommateur récupère ces produits. L’autre atout reste le confort donné au client pour faire ses choix. En effet, il dispose de tout le temps nécessaire pour décider s’il a réellement besoin de tel ou tel produit (source d’économie potentielle). Il peut même vérifier le contenu de son frigo et ajuster sa commande en circonstance. Évidemment ces deux avantages sont valables à la ville comme à la campagne !

Mais aussi pour les grandes surfaces !

Les dirigeants des supermarchés ont très rapidement compris que ce système présentait de grands intérêts pour eux aussi. Outre la satisfaction du besoin qu’ont certains de leurs clients en la matière, ils se rendent également rapidement compte des économies qu’ils réalisent. En effet, ils réduisent le nombre de caissières, allégeant ainsi la masse salariale et les charges. De plus, les supermarchés cherchent à fuir les grands centres urbains où les loyers sont bien plus élevés qu’en périphérie ou même en campagne. Certaines chaînes de supermarchés y investissent ainsi dans des entrepôts tout spécifiquement dédiés au drive.

Les raisons du succès du drive en campagne

Les études sur la consommation démontrent toutes un resserrement de l’écart historique des pratiques entre les citadins et les “campagnards”. Il semble donc logique que le drive suive cette tendance également. Plusieurs phénomènes peuvent expliquer ce fait. En effet, la population résidant en campagne s’est rajeunie, se composant majoritairement de familles et mêmes d’anciens citadins fuyant la ville pour des lieux plus calmes. Tous ont adoptés ou conservés des pratiques de consommation identiques aux urbains. Le boom des smartphones et le développement des télécommunications haut débit partout sur le territoire représentent également des raisons valables. Désormais les modes de consommations électroniques sont devenus fréquents chez les jeunes adultes et les familles. Enfin de nombreux personnes travaillant en ville résident en campagne. Il est donc aisé pour eux de passer commande la veille ou dans journée via les applications et de la récupérer à la sortie du travail. De plus cela évite de devoir revenir en ville pour faire les courses le week-end !

Et avec les prévisions de poursuite de l’augmentation du prix des carburants, cette volonté d’optimiser et de réduire ses déplacements en voiture risque de ne pas se tarir ! Tout comme les avantages et atouts du drive en campagne…

Pour continuer votre lecture