Trouver le financement pour son matériel agricole

Trouver le financement pour son matériel agricole

En Hexagone, plus de 25 millions d’hectares de terre sont cultivables, le pays fait partie des grands producteurs agricoles dans toute l’Europe, même si le secteur connaît des crises. Pour exploiter convenablement leurs terrains, les agriculteurs doivent posséder des matériels adaptés. Cependant, l’achat de ces derniers demande un important investissement qui n’est pas toujours à la portée des exploitants. Heureusement que pour s’équiper convenablement, il existe différents moyens de financement.

Le financement bancaire

Que les agriculteurs aient besoin d’une benne, d’un tracteur, d’une ensileuse, d’une moissonneuse-batteuse, d’un pulvérisateur, d’une remorque, d’une faucheuse, d’un équipement d’irrigation… ils peuvent aller auprès des établissements bancaires pour avoir un financement. Ces derniers proposent un crédit classique et un crédit-bail ou leasing pour les aider à financer l’achat de leurs matériels agricoles.

  • Avec le crédit classique, les agriculteurs sont tout de suite propriétaires des matériels qu’ils ont achetés avec le financement bancaire. Les mensualités se trouvent dans leur bilan d’exploitation, elles sont à payer chaque mois, chaque trimestre ou chaque année. L’avantage de cette solution est que le taux est bas. Toutefois, le niveau des taux sur le crédit classique concerne aussi les autres types de financements. Vous pourrez également approcher des organismes spécialisés dans le domaine du financement agricole.
  • Concernant le crédit-bail ou leasing, les agriculteurs louent les matériels, mais avec une possibilité de devenir leur propriétaires au terme du contrat. Concrètement, ils se servent des matériels contre le versement d’un loyer à l’établissement bancaire. A la fin du contrat, ils ont le choix entre rendre les matériels agricoles, les acheter ou souscrire à un nouveau contrat. Pour information, les loyers sont déductibles dans les plafonds fiscalement acceptés. C’est une solution simple à mettre en place et n’exigeant aucun apport initial.

Les concessions de matériels agricoles

matériels agricoles

Crédits : Twenty20

Plusieurs concessionnaires commercialisant des matériels agricoles proposent aux agriculteurs de financer l’achat de leurs équipements, mais c’est via leur propre établissement prêteur. Il y a le crédit classique et le crédit-bail ainsi que la location financière. La première solution est une offre pareille que celle proposée par les banques. Pour la seconde solution, elle n’est pas proposée par tous les concessionnaires. En optant pour cette dernière, les agriculteurs ne paient que l’utilisation des matériels agricoles. Au terme du contrat, ils les rendent au concessionnaire qui s’est engagé à les reprendre. Par rapport à un crédit-bail, c’est moins cher. Mais encore, les concessionnaires n’exigent aucun rapport, et le financement est sur le tarif TTC. Néanmoins, on pense à comparer toutes les offres de financement de tous les concessionnaires. En jouant sur la concurrence, les agriculteurs gagnent.

Les organismes indépendants

À part les offres des banques et des concessionnaires, les agriculteurs ont à leur disposition d’autres moyens de financement pour l’achat de leurs matériels agricoles comme les organismes indépendants. Ils proposent la location financière et la cession bail ou lease-back.

  • La location financière repose sur le même principe que celle des concessionnaires. L’avantage avec cette option est qu’il est possible de baisser le montant du loyer à payer périodiquement. Il faut savoir que le secteur agricole est une activité saisonnière, les problématiques de financement à court terme sont en général présents. Avec cette solution, les agriculteurs préservent leur trésorerie, pas d’apport ni de financement TTC.
  • La cession bail est faite pour les agriculteurs qui ont déjà acquis leurs matériels agricoles via un autofinancement ou un crédit. Ils peuvent les revendre à l’organisme de financement qui les remet tout de suite à disposition à d’autres agriculteurs via une location financière ainsi, ils retrouvent leur trésorerie.

Afin de suivre l’augmentation de la population mondiale, le secteur de l’agriculture s’est renouvelé et perfectionné au fil des années. Ainsi, les matériels agricoles sont de plus en plus modernes pour accroître la productivité des exploitations, pour gagner du temps et pour automatiser certaines tâches. Ces transformations ont fait que les équipements agricoles sont de plus en plus chers, et c’est un frein pour les agriculteurs, même s’ils sont indispensables pour faire des travaux de manutention, de moisson, de labour…

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés