Comment choisir un bon vin rouge ?

Comment choisir un bon vin rouge ?

Pour beaucoup de consommateurs de vins rouges, il est parfois difficile de trouver la meilleure bouteille avec tout ce que l’on trouve sur les rayons. Or, c’est avec un bon vin rouge avec un excellent équilibre entre alcool, acide, tannin et sucre que l’on peut passer de bons moments avec nos convives. Si vous allez bientôt accueillir du monde chez vous, épatez vos invités avec un bon vin rouge, et pour le trouver, suivez nos conseils.

Les différents types de vins rouges

Pour découvrir comment choisir un bon vin rouge, il faut d’abord identifier ce que c’est un vin rouge puissant et un vin léger.

  • Le vin rouge puissant: C’est un vin charpenté, généreux, corsé et expressif venant des régions ensoleillées comme Bordeaux, Languedoc-Roussillon ou Vallée du Rhône. On y découvre des notes de fruits noirs, d’épices ou de sous-bois. Le taux d’alcool augmente au fil des années, et on le reconnaît par sa grande intensité olfactive. Le Cabernet, le Grenache, la Syrah ou encore le Sauvignon sont les meilleurs cépages, et ils accompagnent bien les viandes fortes, les gibiers et même le gâteau au chocolat.
  • Le vin rouge léger: Ce type de vin rouge est originaire du Nord de la France, notamment d’Alsace, de Bourgogne et de la Vallée de la Loire. Il se caractérise par les tanins plus souples avec des arômes moins intenses et une acidité assez élevée pour conserver la fraîcheur en bouche. On adore le prendre avec un plateau de charcuterie et de formages doux ou encore de viandes grillées.
  • Le vin rouge de garde : Si on choisit de garder le vin rouge en cave, on opte pour cette bouteille. C’est un vin avec une structure prononcée et des tanins bien prononcés, tel est également le cas pour les arômes et l’acidité.

L’accord mets et vins rouges

Après, il faut déterminer les plats qui vont l’accompagner. Les vins rouges puissants ne sont pas adaptés en début du déjeuner ou du dîner ou encore après du vin blanc sec au risque de nuire les arômes de ce dernier. De plus, cela va étouffer la puissance du vin rouge. La règle est d’accorder le vin avec la force du plat. Quoi qu’il en soit, ce type de vin se consomme durant le repas. À noter que sur la majorité des étiquettes de bouteille, les viticulteurs conseillent les accompagnements donc, on peut s’y fier pour avoir les meilleures associations.

Les domaines et les millésimes

Quand on n’y connaît rien dans le domaine du vin rouge, on se tourne vers les domaines ayant une excellente réputation. Les vins bordelais sont une référence, et on a l’embarras du choix. On n’oublie pas de faire la comparaison des millésimes. Pour information, le millésime est l’année de récolte du raisin servant à la production du vin, l’année de vendanges des raisins. La qualité de la récolte est impactée par les conditions climatiques, et c’est indiqué sur la bouteille. Pour faire le bon choix, on n’hésite pas à lire les étiquettes ou à demander des conseils auprès d’un professionnel.

Les cépages

vin rouge

Crédits : Pixabay

Le cépage est la variété de vigne, et en France, il y a des centaines. Parmi les principaux cépages, il y a le Pinot noir (dans les grands vins de Bourgogne et dans la base noire du Champagne), le Cabernet Sauvignon (typique du Médoc avec des tanins assez prononcés) et le Cabernet Franc (le cépage à Bordeaux et dans le Val de Loire avec moins de tanins). Notons encore La Syrah avec des arômes mûrs et poivrés, le Merlot qui se caractérise par sa rondeur, la Grenache qui est à la fois corsée et fine et le Gamay avec des arômes fruités.

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés