La culotte “bio” pour l’hygiène féminine

La culotte “bio” pour l’hygiène féminine

La démarche de zéro déchet est bel et bien lancée, et tout le monde commence à faire des efforts pour être de plus en plus respectueux de la planète, de sa propre santé et de celle des autres. Ainsi, afin de remplacer les objets à usage unique et faits avec du plastique, les alternatives ne manquent pas. Pour les femmes, il existe maintenant des culottes menstruelles bios pour minimiser les déchets.

Pourquoi utiliser les culottes menstruelles bios ?

Investissement durable dans le temps, la culotte menstruelle bio est à la fois un sous-vêtement et une protection intime pendant les périodes de règles. En l’achetant, vous économiserez sur l’achat de culottes et de serviettes hygiéniques. Même si la culotte de règles est chère à l’achat, c’est amorti en 6 mois, et sa durée d’utilisation est entre 5 et 7 ans. Choisir ce type de culotte, c’est également faire un geste pour la planète, car les serviettes hygiéniques conventionnelles font partie des déchets de textiles sanitaires et représentent plus de 8 % de déchets ménagers. À noter qu’une femme jette dans sa vie en moyenne entre 100 et 150 kilos de protections intimes. Ajoutons à ça les emballages, les adhésifs, les applicateurs en plastique ou en carton… Il faut aussi préciser que la culture du coton est polluante et énergivore, elle utilise beaucoup d’eau et de produits chimiques qui nuisent les écosystèmes. Pour votre santé, la culotte menstruelle est également une bonne option, car elle ne renferme pas de substances toxiques et cancérigènes. Prenez des modèles bios certifiés GOTS, OEKO-TEX…

Bien choisir sa culotte menstruelle bio

Pour bien choisir la culotte menstruelle bio, il faut s’attarder sur certains points, notamment l’éthique, le confort, l’efficacité et l’esthétique. L’éthique concerne le lieu de fabrication, les matériaux (couches extérieures et intérieures, tissus absorbants et imperméables) et la main d’œuvre. Les matériaux employés contribuent également au confort, car la capacité d’absorption neutralise l’humidité et donne une sensation de propreté. Cependant, suivant les tissus imperméables et absorbants utilisés, l’efficacité n’est pas la même. Donc, pensez à vérifier le taux d’absorption. Mais n’oublions pas le côté esthétique. La culotte menstruelle est disponible sous différentes formes : tanga, shorty, string et culotte, mais également avec plusieurs couleurs et motifs (dentelle, broderie, liseré, sans couture…). Vous n’aurez aucun problème à trouver les modèles suivant vos goûts.

Utiliser des culottes menstruelles n’est pas sale, il faut seulement les laver après usage. Il faut les plonger dans de l’eau tiède et frotter un peu. Vous pourrez les laver à la main ou à la machine à 30°.

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés