La confiture : que retenir de ses différents types ?

La confiture : que retenir de ses différents types ?

La confiture est un mélange gélifié de sucre, de pulpe ou de purée d’une ou plusieurs espèces de fruits, obtenu, le plus souvent, en faisant réduire et confire, dans une bassine à confiture, certains fruits avec un poids équivalent de sucre. C’est une technique de conservation des aliments pour les fruits plus fragiles. C’est également un moyen de consommer certains fruits astringents comme le coing ou amers comme la bigarade. Nous abordons ici les types de confiture.

Les types de confiture qui existent

Les confitures proprement dites désignent des préparations où la pulpe des fruits est uniformément distribuée dans un sirop épais. Elle peut être faite à partir de tous les fruits : abricot, châtaigne, fraise, framboise, orange, melon, mûre, myrtille, sureau, prune, rhubarbe, etc. Elles doivent contenir selon la loi française, au moins 55 % de sucre une fois la cuisson effectuée et 35 g de fruit minimum pour 100 g de produits mis en œuvre. Par contre, les confitures allégées doivent contenir 42 % à 45 % de sucre après cuisson et 50 g de fruits minimum mis avant cuisson. Rappelons que vous pouvez trouver les meilleures confitures bios chez Sucré nature, un service en ligne de livraison de tout genre de sucrerie.

 

Par ailleurs, il existe plusieurs types ou recettes de confitures, telles que :

  • Confiture d’abricots ;
  • Confiture de cynorhodon ;
  • Confiture de pétales de roses : les pétales de roses ou d’églantiers sont comestibles, mais non pas crus ;
  • Confitures light et bio ;
  • Confiture de pastèques réalisée à base de gigérines et de zestes de citron ;
  • Galée : c’est une confiture où n’est pas conservée la pulpe des fruits ;
  • Confiture de pommes cajou ;
  • Confiture de grenadines ;
  • Confiture d’orange ;
  • Confiture de goyaves ;
  • Confiture de tomates rouges et d’ananas ;
  • Confiture de pêche.

Les exigences liées au sucre et aux ingrédients

Il est nécessaire d’utiliser le sucre naturel et un matériel rigoureusement propre pour éviter le développement de micro-organismes nuisibles à une bonne conservation de la confiture. Ainsi pour la préparation, les matériels à utiliser sont : la bassine à confiture et le réfractomètre. Et comme ingrédients, nous avons les fruits, le sucre, la pectine et l’acide. Pour la mise en œuvre, tout le reste dépend de la cuisson.

 

De même, certaines confitures sont sans sucre. Ces confitures sans sucre sont particulièrement adaptées aux régimes sans sucre pour toutes les personnes qui font attention à leur ligne. Les confitures ne contiennent aucune conservation supplémentaire.

La catégorie la plus privilégiée est celle des confitures light et bio. Ces confitures de fraises allégées en sucre blond, très dense malgré la réduction importante en sucre.

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés