La technologie BSI+ du TOMRA 5C permet la sélection des semences de maïs doux

Date:

Partager l'article :

La technologie d’identification par signature biométrique (BSI) de la machine de tri TOMRA 5C a fait son entrée chez Uwafen Seeds, producteur chilien de semences de maïs doux de haute qualité. Cette technologie BSI+ permet de distinguer maïs doux et maïs denté, en se basant sur leur composition. Le seul moyen pour distinguer des produits quasi identiques, que ni l’œil humain, ni les autres systèmes de tri à base de caméras couleur ou de technologie laser, ne peuvent gérer.

L’application a été mise en place chez Uwafen Seeds, une entreprise chilienne basée à San Clemente, à 300 km au sud de Santiago du Chili. C’est un obtenteur réputé de semences de maïs de haute qualité. Des semences exemptes de champignons, de décolorations, ou d’autres espèces de maïs, telles que le maïs denté. Ses clients sont les gros producteurs mondiaux.

Bien que chaque client ait des normes qualité spécifiques, pour tous, la différenciation entre les espèces maïs doux / maïs denté, est un point central.

La relation entre TOMRA Food et Uwafen Seeds remonte à 2015. L’entreprise chilienne a alors acheté sa première Nimbus 640 pour le tri des semences. Au fil du temps, les exigences et les coûts de production ont augmenté. Pour y faire face, Uwafen Seeds avait besoin d’une nouvelle technologie capable d’aller plus loin dans la qualité.

Comme l’explique Carlos González, directeur des ventes au Chili pour TOMRA Processed Food, au sein de TOMRA Food : « Les graines de maïs doux sont destinées à la consommation humaine, qu’elles soient fraîches, emballées ou congelées, tandis que le maïs denté est destiné à la consommation animale. Toute contamination au stade de la reproduction des semences affecte considérablement le produit final. Au cours du processus d’ensemencement et de pollinisation des semis de maïs, des croisements accidentels peuvent se produire. C’est un problème majeur, car cela peut entraîner la perte de lots de cultures entiers. La difficulté du processus de tri des semences tient à leur ressemblance, qui rend inefficaces les méthodes de nettoyage mécaniques ou manuelles. C’est là que le TOMRA 5C et sa technologie BSI+, développée en interne, font la différence ! « 

spot_img

Articles en Relation

Comment rafraîchir un chat ?

L’été arrive à grands pas et les températures commencent à grimper. Pour vous, il s’agit du moment idéal...

Caractéristiques des machines à sous sur Amunra

Les machines à sous sont la catégorie la plus populaire dans le domaine des jeux de hasard. De...

Comment trouver du matériel agricole ?

L'achat de matériel et d'outils agricoles est un investissement important. Outre l'aspect financier, investir dans un outillage de...

Celtic Whisky Distillerie : le top du whisky français

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé et à consommer avec modération » Nichée au cœur de la Bretagne,...