L’ impact du tabac sur notre environnement

L’ impact du tabac sur notre environnement

Le tabac est mauvais pour la santé, mais peu de gens savent que c’est aussi néfaste pour l’environnement. Ça ne concerne pas uniquement sa consommation, mais aussi sa production. Le tabac participe à la pollution et à la déforestation, car il est responsable de gaz à effet de serre et de déchets. Pour entrer en détail de l’impact du tabac sur la planète, poursuivez votre lecture.

Le tabac et la déforestation

Contrairement à l’e-cigarette sur Cigaretteelec.fr, la production de tabac demande une grande quantité de terres érables. Aussi, il faut une quantité énorme de bois pour faire les filtres et les papiers. Mais encore, certains types de tabac sont séchés au feu. Notons également l’utilisation des allumettes pour allumer les cigarettes. Ces dernières sont aussi fabriquées à partir du bois. Ce secteur utilise tous les ans entre 9 et 10 millions d’arbres. Afin de satisfaire la demande, l’industrie de tabac coupe et brûle des millions d’arbres tous les ans. Les spécialistes estiment que la production de tabac détruit plus de 60 millions d’arbres par an. Cette utilisation des sols est un énorme souci pour l’environnement, l’économie, la santé et la société, car l’industrie du tabac accapare beaucoup de terres dans les pays en développement à l’instar du Zimbabwe et du Brésil. Quand ces terres sont utilisées trop longtemps, elles deviennent infertiles. Pourtant, elles peuvent très bien être employées pour cultiver des denrées comestibles.

Le tabac et la pollution

Le danger du tabac sur la planèteLe tabac est une plante pas comme les autres, car il utilise beaucoup de potassium pour pousser. Il lui faut aussi une énorme quantité d’engrais, de fertilisants, de produits chimiques et de pesticides. Sa culture épuise très vite les qualités organoleptiques des terres. Aux États-Unis, la culture de tabac demande tous les ans plus de 13 000 tonnes de pesticides alors que le pays n’affiche que 7 % de la production mondiale. Si dans le monde entier, la production est comme ça, la culture de tabac représente plus de 185 000 tonnes de pesticides. De plus, les pesticides employés par ce secteur sont les plus dangereux et les plus toxiques, surtout l’insecticide bloquant le système nerveux des insectes. Ce dernier tue beaucoup d’espèces pollinisatrices comme les abeilles.

Le tabac et la qualité de l’air

Les polluants les plus dangereux pour la planète sont les substances toxiques que le tabac laisse dans l’air, notamment la fumée secondaire, celle qui est expirée par le fumeur ou celle qui se dégage du tabac. En effet, 3 tabacs allumés un à un pendant une trentaine de minutes polluent 10 fois plus qu’un moteur de voiture diesel fonctionnant au ralenti pour une même période. Également, afin de faire disparaître une pièce de toute odeur de fumée et de tous les composants du tabac, il faut un courant d’air de la force d’une tornade. Pour les filtres qui restent après, ils se diluent dans les sols et dans l’eau, et ça tue les ressources naturelles de la planète, surtout des espèces animales.

Lisez également Fin de la commercialisation des couverts en plastique : par quoi les remplacer ?

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés