Nos astuces pour économiser du carburant

Nos astuces pour économiser du carburant

En adoptant une conduite écologique et économique, on peut réduire l’émission de CO2, donc, moins de pollution, mais surtout aussi, consommer moins de carburant. D’ailleurs, avec le prix du diesel qui ne cesse de grimper, ne serait-il pas intéressant d’économiser du carburant ? L’éco-conduite peut soulager le portefeuille à condition d’adopter les bonnes habitudes qui sont simples et efficaces. Voici les gestes qui aident à consommer moins de carburant.

 

Réduire la vitesse sur la voie rapide

Avant de rouler, ne laissez pas le moteur chauffer. Partez doucement, et modérez l’allure les 5 premières minutes. Réduire la vitesse de 10 km/h sur l’autoroute, c’est choisir une conduite sécurisée tout en économisant de l’argent. Côté financier, vous allez gagner environ 7 euros sur un trajet de 500 km. Aussi, quand vous partez en vacances, préférez mettre vos bagages dans le coffre que sur le toit. La surcharge du toit et les fenêtres ouvertes participent à une surconsommation au moins de 10 %.

 

Adopter une conduite souple et sans à-coup

Modérez votre pied droit. En conduisant de manière agressive en ville, vous augmenterez de 40 % environ de 4 euros votre carburant pour 100 km. Le frein moteur vous aide à économiser du carburant alors, levez le pied de l’accélérateur lorsque le rapport de vitesse est stable afin de soulager la facture. Aussi, limitez les petits déplacements. 40 % des trajets en voiture font 2 km au moins, et ce sont les kilomètres les plus polluants et les onéreux. La surconsommation est de 45 % sur le premier kilomètre et 25 sur le second. De plus, les pots catalytiques ne fonctionnent pas de façon optimale à froid, et vous augmentez les émissions de CO2 et d’oxydes d’azote.

 

Entretenir la voiture

Pour consommer moins de carburant, changez régulièrement le filtre à air et les bougies puisqu’un moteur encrassé consomme en plus 3 % de carburant. Tous les mois aussi, gonflez vos pneus, et optez pour les pneumatiques éco qui ne consomment pas beaucoup d’énergie, donc moins de carburant. Ces derniers affichent un litre de carburant tous les 200 km. Avec des pneus gonflés, vous entraînerez une hausse de la résistance au roulement, et donc, une surconsommation de carburant de 2,4 % par 0,5 bar. Pour les trajets longs, surgonflez vos pneus de 0,2 bar surtout si le véhicule est chargé.

 

Utiliser la climatisation modérément

Quand vous êtes sur l’autoroute en plein été, la climatisation est essentielle et sécuritaire si vous deviez désembuer votre pare-brise, mais cela pourrait vous coûter cher, car c’est un litre en plus aux 100 km/h. En moyenne, avec la climatisation, vous consommez en carburant 10 % sur route et 25 % en ville. Également, quand vous ouvrez les vitres sur l’autoroute, la performance aérodynamique du véhicule provoque une surconsommation de carburant. Donc, ouvrez vos fenêtres en ville, et mettez la climatisation sur l’autoroute. Dans le même volet, une voiture garée en plein soleil va être plus longue à refroidir, et vous aurez tendance à mettre la climatisation à fond en démarrant. Encore, le carburant s’évapore sous l’effet de la chaleur.

 

Employer les équipements à bon escient

Afin de baisser votre consommation en carburant, sachez servir des équipements. Avec l’indicateur de consommation, vous saurez en temps réel combien vous consommez suivant votre vitesse et le rapport engagé. Le régulateur ou limiteur de vitesse maintient la vitesse prédéfinie en côte et en descente, cela vous permet d’économiser du carburant puisque contrairement à vous, il n’a pas le pied trop lourd. N’oubliez pas l’info trafic et le système de navigation. Dans les embouteillages, vous consommez plus. En prenant les routes secondaires, vous influencez la distance kilométrique, mais vous gagnez du carburant et du temps.

 

Lisez également Nouvelle tendance, le drive (en supermarché) arrive dans nos campagnes.

Pour continuer votre lecture


Dernières Infos

Les Plus Commentés