Qu’est-ce que la certification Max Havelaar ?

Date:

Partager l'article :

La certification Max Havelaar est un label mondial qui a vu le jour en 1988. Elle prône le commerce équitable et le développement durable. Elle rassemble en son sein plusieurs dizaines d’organisations non gouvernementales (ONG) et a des représentants dans 75 pays. Grâce au label Max Havelaar, les producteurs peuvent jouir plus convenablement du fruit de leurs efforts. Comment cela est-il possible ? Nous vous disons tout ici.

La certification Max Havelaar fixe des normes équitables pour les producteurs

La certification Max Havelaar est un label auquel tout producteur peut adhérer, comme l’a fait le fabricant des cafés en grains Méo, pour faire bénéficier de normes plus équitables aux travailleurs. Ce label permet en effet aux producteurs de travailler dans des conditions décentes. Il leur garantit les droits fondamentaux du travail comme cela est défini par l’Organisation internationale du Travail (OIT). Les producteurs ne subissent plus de discrimination. Ils ont par ailleurs la liberté de constituer des organisations syndicales pour défendre leur cause. Avec ce label, aucun enfant n’est recruté pour travailler.

Les petits producteurs peuvent aussi se réunir pour former des coopératives pour vendre ensemble leurs productions et aussi pour mettre sur pied des projets collectifs bénéfiques à toute la communauté. Ces organisations sont transparentes et démocratiques. Chaque producteur a le droit de donner son opinion en ce qui concerne les choix de l’organisation et les projets à financer.

En dehors de tout cela, il faut noter que des mesures strictes sont mises en place par la certification Max Havelaar pour garantir la santé et la sécurité des producteurs. Sur le plan social, ce label permet la mise en place de dispositions sociales qui garantissent aux producteurs de travailler à des horaires respectables. Les congés de maternité et diverses autres mesures sociales sont aussi accessibles à ces travailleurs grâce à la certification Max Havelaar.

La garantie de la traçabilité des produits tout au long de la chaîne d’approvisionnement

Les produits portant le label Max Havelaar ont aussi une bonne traçabilité. Il est possible de retracer un produit depuis la chaîne de production jusqu’à la distribution. Cela favorise le commerce équitable et permet également de connaître l’origine des produits, de mieux contrôler les risques sanitaires, d’assurer la qualité des produits. Deux systèmes sont utilisés en fonction des produits : la ségrégation et le bilan de masse.

Le premier système consiste à séparer tous les produits Max Havelaar tels que les bananes, les fleurs, le café et autres des produits qui ne sont pas physiquement traçables. Cela se fait à chaque étape, de la collecte aux rayons des magasins, en passant par la transformation et la distribution. Lors de son audit, l’organisme Flocert vérifie qu’effectivement le système de traçabilité a été utilisé à chaque étape.

Dans le cadre du bilan de masse, les produits labellisés Max Havelaar peuvent être mélangés avec d’autres matières premières. C’est le cas d’une partie du cacao, des jus de fruits, du sucre et du thé. Ce système est utilisé surtout quand les producteurs et les industriels rencontrent des difficultés pour faire la ségrégation. Ces difficultés peuvent être liées à des contraintes économiques ou techniques qui engendrent des situations commerciales défavorables aux producteurs.

Pour contrer cette situation, les entreprises ont la possibilité de mélanger les produits Max Havelaar avec des produits non labellisés. Toutefois, certaines conditions doivent être respectées. À la sortie, les quantités de produits finis portant le label Max Havelaar doivent être égales aux quantités de matières premières acquises chez les producteurs certifiés. Cette option doit par ailleurs être signalée au consommateur.

Amélioration des conditions de vie des producteurs et de leur communauté

La certification Max Havelaar permet aux producteurs de vendre les matières premières à un prix raisonnable. Elle garantit un prix minimum qui permet de couvrir les coûts de production. Ce prix agit aussi comme une corde de sécurité qui permet de pallier les effets des fluctuations des cours mondiaux. Cela permet aux producteurs de ne plus subir les affres liées aux chutes de prix. Le prix de leurs productions reste en effet stable en dépit de la baisse du coût. En revanche, ce prix augmente en cas de montée des cours. Grâce à cette disposition, les paysans ont la possibilité de vivre dignement grâce à leur travail et de planifier des projets pour leur avenir.

Le label permet aussi aux producteurs d’avoir un poids économique en leur permettant de mettre en place des coopératives. Grâce à ces dernières, ils peuvent d’ailleurs discuter directement avec les marques et les distributeurs, par exemple. Cela leur permet de tirer un prix nettement supérieur pour leur travail. Cette structuration des producteurs favorise également le développement communautaire. Au lieu qu’un seul producteur se développe, tous les paysans de la communauté peuvent évoluer simultanément grâce aux coopératives placées sous le label Max Havelaar.

Articles en Relation

Optimisez votre poulailler avec une couveuse automatique : un must pour tout éleveur

L'adoption d'une couveuse automatique dans un poulailler peut révolutionner la manière dont les éleveurs gèrent la reproduction et...

Quel type de hotte en inox pro choisir pour son restaurant ?

Les hottes conçues en acier inoxydable sont réputées pour leur durabilité et leur facilité de nettoyage. Elles présentent...

Plongée au cœur du domaine de Bellene : une révolution dans le monde du vin en Bourgogne

Le Domaine de Bellene, niché au cœur de la Bourgogne, est reconnu pour sa fusion exceptionnelle d'innovation et...

Guide pratique pour planifier et budgétiser une rénovation

La rénovation d’une maison peut transformer un espace de vie. Toutefois, cela vient avec son lot de défis,...